La leçon de vie que j’ai apprise en faisant cuire des nouilles

Hier mon copain venait souper à la maison. Pis t’sais, quand t’as vraiment faim de quelques choses… que ça fait genre 2 semaines que tu as ça en tête full time… bien c’tais ça. J’avais envie d’un gros plat de boucles avec fenouil, saucisses, raisins et Boursin. C’est une copine qui m’avait fait manger ça chez elle un jour et j’étais vraiment en extase à chaque bouchée. J’avais le goût de pleurer tellement mes papilles gustatives étaient satisfaites. Ça fait qu’après le travail, je passe à l’épicerie pour acheter le nécessaire, sauf les boucles, et je retourne chez moi… à 15 minutes de toute commodité.

(Y’en a qui dise que c’est un bon spot à UFO)

Je précise «sans les boucles» parce que quand j’ai fait ma première épicerie d’appartement (v’là deux ans), j’étais tombée sur un spécial de pâte Barilla de 4 paquets de ton choix pour 5$. Armé d’une prévoyance du tonnerre, j’en ai acheté pour une trentaine de dollars. Ce qui fait environ 24 paquets de pâtes. Macaronis courts, linguines, spaghettonis et boucles, donc 6 paquets de chaque. C’est pas si beaucoup quand on regarde ça comme ça. Anyway.

Quand je suis arrivée pour faire cuire mes boucles, j’ai vu qu’il m’en restait environ 12 dans le paquet. Ma première réaction a été de me trouver niaiseuse de pas avoir mis le paquet au complet dans la batch précédente avant d’entrer en mode panique générale parce que c’était mon dernier osti de paquet de boucles et que l’épicerie se trouve à 18 minutes, 16,2 km de mon habitation. Pour être exacte.

J’ai fouillé l’étage des pâtes et tout ce que j’ai trouvé sont deux bouteilles de sauces Diana pour les côtes levées. Une autre affaire dont j’avais fait des réserves. J’devais être un écureuil dans une autre vie. Ou Riton avec ses nacho cheese chips dans Over the hedge, genre.

Je reviens à mon moment de panique.

Là j’avais le fenouil qui cuisait dans le four, les saucisses dans le poêlon et l’eau qui bouillait pis je n’avais pas de maudites boucles à mettre dedans.

Copain est arrivé à ce moment et je lui ai fait part de mon indignation, de la déception que j’avais envers moi-même avant de jeter un paquet de macaronis courts dans l’eau… avec les 12 boucles restantes. Mon irrationalité me disait que ce serait vraiment pas bon. Que j’aurais dû sortir du rang pour aller chercher le bon item.

Mais non.

Thug life.

J’ai pris toute qu’un risque.

Il s’est finalement avéré que c’était un risque payant. C’était absolument succulent. Et j’ai préféré cette version à pâte courte parce que tu peux déguster le plat à la cuillère de sorte que tu ne rush pas à essayer de pogner un bout de saucisse, de fenouil, de raisin et d’ajouter une grosse boucle à ta fourchette et que tout décroche parce que ça fait trop de stock sur le même piquet. Là, t’as 3 ou 4 petites nouilles et toute le reste du stock gracieusement amalgamé dans une sauce au fromage et fines herbes qui git au creux de ta petite cuillère. Peut-on demander mieux?

Avec du recul, je me dis que je dois essayer de m’ouvrir un peu sur la vie.

Essayer de me sortir de mes p’tites habitudes confortables.

Bousculer un peu ma routine.

Ne pas m’affaisser sur le sentiment de sécurité que me procure tout ça.

Cette histoire de pâte là, c’est vraiment un mini bout de la pointe de l’iceberg. J’ai modifié quelques chose hier que je ne pensais pas, ne-voulait-crissement-pas faire différemment, et j’étais finalement heureuse au point où j’aurais dansé toute nue sous la pluie si y’avait pas fait 0°C et que je n’avais pas de voisin.

Nb. Les lucky charms sur ma photo ont aucun rapport.

Publicités

8 réflexions sur “La leçon de vie que j’ai apprise en faisant cuire des nouilles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s